La petite vie ordinaire d’un petit cadre du tertiaire

Secoué à sept heures tapantes Par la sonnerie du réveil L’humeur déjà massacrante A peine émergé du sommeil   Un café vite ingurgité Sans avoir eu le loisir De vraiment y goûter De le savourer avec plaisir   Il faut déjà se mettre en route Avant que les embouteillages Ne fassent avancer au compte-goutte Les… Lire la suite La petite vie ordinaire d’un petit cadre du tertiaire

Paradis artificiels pour purgatoire réel

Chaque jour ressemble au précédent Au marasme nulle échappatoire Et toutes les heures se succédant Semblent figées sur la même histoire Etroit et borné est l’horizon De ma pauvre cité dortoir Cerné comme dans une prison On l’on déverse à l’entonnoir Tous ceux qui ont fui la misère D’une pauvre activité agricole Pour l’urbanisme concentrationnaire… Lire la suite Paradis artificiels pour purgatoire réel

Au dessus des usines tristes…les hirondelles

Hier, oui, c’ était hier Par une journée d’hiver J’ai traîné dans Belcourt quartier populaire j’ai marché entre ses usines fermées abandonnées, sans ouvriers et ça m’a déchiré le cœur des usines nationales liquidées sur ordre du CAPITAL enfantant plusieurs chômeurs dans cette zone de tradition ouvrière hier, j’ai marché dans les rues de ce quartier cher… Lire la suite Au dessus des usines tristes…les hirondelles